Exigences pour les passages de Dan

Les exigences propres aux passages de Dan ont été posées par le Fondateur de l’Ecole lui-même : les Dan et le programme qui correspond à chacun d’eux s’étend du 1er au 5ème Dan.

Si ces exigences sont spécifiques à l’Ecole, certes, elles ne manquent pas cependant de correspondre, en certains points du moins, à celles généralement admises par les Ecoles d’Armes traditionnelles japonaises, ou pour les Budo japonais en général. A cet égard, il est bon de noter que Bernard Wirz, qui est en possession de bon nombre de grades dans différentes disciplines martiales, se trouve parfaitement au fait des conditions d’examens généralement en vigueur.

La spécificité de l’Ecole est probablement celle-ci : lorsque l’on sait les exigences qualitatives et quantitatives qui caractérisent les passages de Dan de BDSK Ryu, on s’aperçoit aisément que celles-ci sont plus élevées que celles en vigueur ici et là (Japon compris). A cet égard, il est à noter que, à partir de 3ème Dan, les Etudiants de l’Ecole doivent connaître et maîtriser les techniques d’une autre Ecole de Ken-Jutsu, Jo-Jutsu ou Iaïdo. En général, les élèves de BDSK se dirigent vers l’apprentissage du Style Toho ou encore celui de Muso Shinden Ryu. Les passages du 4ème Dan, puis du 5ème Dan exhortent l’Etudiant a posséder un grade, ou des grades provenant d’autres Ecoles d’Iaïdo, manière d’exigences qui ne manquent pas de faire des Etudiants de BDSK des pratiquants émérites susceptibles d’être parfaitement et rapidement à l’aise dans n’importe quel Style.

Nous reproduisons ici les exigences pour 1er Dan. Les conditions d’admissions aux grades qui succèdent à celui-ci son réservées à la connaissance des Enseignants et des Etudiants de l’Ecole.

Exigences pour premier Dan